Des effectifs élevés constituent  une réalité avec laquelle le CIMF doit composer.

Pour les parents qui tiennent à ce que leur enfant soit dans une petite classe, c’est au moment de l’inscription qu’il faut prendre en considération cet aspect de la scolarité dans l’établissement.

L’école tente, du mieux qu’elle peut, de satisfaire une demande grandissante pour ses services et le nombre d’enfants par classe respecte les normes françaises.